Jeune conducteur(rice) : comment choisir son assurance auto ?

Pour un jeune propriétaire et/ou conducteur(rice) d’automobile, le choix d’une assurance peut se révéler difficile. Il existe de nombreuses formules proposées par de multiples compagnies d’assurance. Comment arriver à faire le meilleur choix pour sa situation ? Mais premièrement, pourquoi le fait d’assurer son véhicule est une nécessité ?

Pourquoi assurer son véhicule ?

Tout simplement parce que se souscrire à une assurance quand on possède ou conduit un véhicule est obligatoire. Cette assurance obligatoire est le résultat du fait qu’être en circulation veut dire qu’on pourrait être à l’origine, ou être la victime d’un accident. La souscription et la cotisation d’assurance seront alors un moyen de couvrir les éventuels dégâts causés tant au niveau du véhicule qu’à celui de son conducteur. Il existe une assurance pour un véhicule conventionnel, et un autre genre d’assurance pour un véhicule de collection. Consultez le spécialiste de l’assurance collection Mascotte-Assurances pour plus d’informations sur une assurance collection.

Quelques points essentiels sur le choix d’une assurance auto

Généralement, on peut trouver trois grandes formules d’assurance automobile : la formule du tiers, la formule intermédiaire, et la formule tous risque. La formule au tiers est le minimum légal qu’on peut trouver dans les compagnies d’assurance. La formule intermédiaire permet d’avoir une plus grande marge, car elle couvre le vol, l’incendie. La formule tous risques est comme son nom l’indique, tous risques. Le choix va dépendre du propriétaire, jeune conducteur(trice) ou non, et de la valeur du véhicule qu’il conduit. Un conducteur avec un véhicule d’occasion peut, et préférera par exemple rouler avec une assurance au tiers contrairement à celui qui roule avec une voiture de valeur. Tout comme un conducteur possédant un véhicule de collection préférera se souscrire à une assurance collection.

Une assurance collection

Une assurance collection est adaptée pour les véhicules de valeurs comme ceux de collection. Bien qu’elle puisse coûter une certaine somme, et qu’elle exige de nombreux paramètres obligatoires que les compagnies peuvent imposer, cette assurance permet d’être couvert en cas d’accident, de vol, d’incendies, etc. Cependant, se souscrire à une assurance collection quand on possède un véhicule de collection n’est pas obligatoire. Un véhicule de collection peut et est en droit de rouler avec une assurance classique, mais vu la certaine valeur de la voiture, être souscrit à une assurance collection n’est pas une si mauvaise idée. Sans parler du fait qu’une assurance classique n’est pas du tout adaptée pour une voiture de collection.

Quel type d’assurance choisir pour une conduite accompagnée ?
Contrat d’assurance, résiliation : tout savoir sur l’assurance auto ?